Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 15:09

L’œil est vert
Il miaule sous sa paupière

Il pleure le vent qui murmure
Le bruissement des feuilles
Dans l’azur et les nervures
D’un chant que l’ombre recueille

Il ne geint pas il cueille
Gouttes à gouttes l’image
Que la rue propage

Il n’a pas froid il veille
Net, fixe le front sur lequel
Se pose un bouquet d’hirondelles

Ce n’est pas grand-chose un œil
C’est un phare qui côtoie le deuil
Un espace chaque jour à faire

           Et à défaire…

 Serge Mathurin THEBAULT

Partager cet article

Repost 0
Published by C.E.A - dans invités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Poétiques de C.E.A
  • Les Poétiques de C.E.A
  • : "C’est de la poésie comme je l'aime, crue et odorante en sortant du sous-bois, orfèvre et flexueuse lorsqu'elle travaille son cuir." M.Moreau
  • Contact

Recherche