Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 17:11

 

ADRESSE AUX CHIENS

 

&

 

Petite histoire du meurtre

 

 

 

Sait-on assez, derrière le loup du rire ou le masque des babines … le crochet du boucher ?
 
L'enfant lui avait souri lorsqu'il avait dit, en caressant ses cheveux " tu as de jolis yeux "
Saura-t-on jamais assez !  Jolis yeux …
 
 
Il y a du pourceau
dans tes yeux
mon amour
quelque hostie infâme
fichée là dans la plaie vive
de ton désir fustigé
et ça crie
 
il y a un ruisseau
dans ton ventre
mon amour
et je  nage sans repos
vers sa source
harcelé  par ces grands oiseaux
de jais au bec jaune
qui font peur
 
il y a tout cela en toi
tu cries et ça gueule
dans mes reins
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

denise michaud 11/04/2011 14:54



enfin l'épanouissement apres toutes ces émotions....



Présentation

  • : Les Poétiques de C.E.A
  • Les Poétiques de C.E.A
  • : "C’est de la poésie comme je l'aime, crue et odorante en sortant du sous-bois, orfèvre et flexueuse lorsqu'elle travaille son cuir." M.Moreau
  • Contact

Recherche