Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 10:44

 

Message d’amitié à un lecteur qui a laissé sur « les POETIQUES II »   un commentaire que j’ai particulièrement apprécié.

 Ce commentaire de mon poème « IMAGINE » relatif à l’assassinat de Frederico Garcia était le suivant : « d’une beauté tragique remarquable ». Signé : L …

 

Bonjour L …

 

Vous me dites avoir apprécié ce poème qui évoque la mort de Lorca et vous le faites avec une juste sobriété qui m’atteint parce qu’elle démontre en effet que vous avez compris mon texte, non pas avec les outils dérisoires de l’intellect justes  bons,  comme les silex que l’on heurte,  à produire de froides flammèches surréalistes et bretonantes

 

MAIS  QUE

 

en suivant le fil du poème

en étant grand ouvert

comme  peut  l’être

une femme amoureuse

au prodige du verbe

avec  Frederico

et  comme Frederico

terrorisé

comme le cabri noir

fou de peur

vous avez tenté de fuir par la ravine

avant de prendre en pleine gueule

non pas le dernier

mais

l’avant dernier coup de feu

celui  qui précéda

 

l’ultime

tiré alors que vous agonisiez déjà

DANS VOTRE TROU DE

(en rouge et en toutes lettres)

Cul

par un bourreau qui décréta 

(il s’en vantait encore, impuni,

40 ans plus tard, en Espagne

 « démocratique ») 

 « il ne peut y avoir plus belle mort pour un pédé »

 

Comme Garcia

Et avec lui

Vous avez vécu la descente aux enfers

Le calvaire

Le chemin de croix sans croix

Sans la sinistre   CROIX

AVEC QUOI A ETE DEFINITIVEMENT CLOUEE ET MISE EN CROIX

NOTRE MAL NOMMEE ET HYPOCRITE HUMANITE

qui cependant

(car on pourrait très bien la renommer,

lui trouver un nom adéquat en attendant un mieux)

a connu des crapules géniales

comme

Jean Genet

qui de  sa cellule écrivit pour son jeune amant

que l’on guillotina à l’aube

ce qui restera comme un des plus beaux

poème d’amour, toute langues et cultures confondues

et de sombres crapules

comme Moïse « de la bible)

fondateur

du monothéisme

une fausse religion,

une contre religion, en fait,

qui ne relie

RIEN A RIEN
MAIS A ENGENDRE
LE PIRE DES FLEAUX
LE CHRISTIANISME
QUE MES ANCETRES
VIKINGS AUTHENTIQUES

DE ERSLEV
sur l'île de MORS
dans le Nord du Jutland
en hommes conséquents

qui s’allaitaient aux racines

du frêne Ygdrasil

plantées profond dans le ciel

ONT COMBATTU

JUSQU'A AUJOURD’HUI

Et que moi andersen

Je combattrai

Sur le Rhin

Sur l’Escaut
Sur la Tamise, la Dendre, l’Elbe et le Don

Au-delà même du Vinland

Jusque sur les flancs du

POPOCATEPETL

Chez QUETZALCOATL

MON COUSIN

Merci de m’avoir fourni, par votre commentaire, prétexte à digression mais aussi à nécessaire et salutaire délire qui, vous le savez, est l’apothéose de certaine logique.

 

Cordialement

cea

Partager cet article

Repost 0
Published by C.E.A - dans Coin de table
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Poétiques de C.E.A
  • Les Poétiques de C.E.A
  • : "C’est de la poésie comme je l'aime, crue et odorante en sortant du sous-bois, orfèvre et flexueuse lorsqu'elle travaille son cuir." M.Moreau
  • Contact

Recherche