Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 18:39

J’ai attendu
espéré certain bonheur mais
ce n’est pas lui que j’entends ce soir
descendre le boulevard au pas cadencé
nous n’avons pas démérité
l’espace était trop petit
le ciel trop grand
déchirés par nos bras en colère
maculés de crachats
ils se sont disloqués peu à peu
nous errons avec sous les yeux
l’ évidence : nous avons tué aussi
la vie douloureuse ne danse plus
elle a oublié de valser et de rire
son cépage tordu souvent
par le garrot ou blessé par le fer
s’est fait trop noueux
l’espace est trop petit
le ciel trop grand
l’espoir s’épuise
tout fuit et disparaît
nous n’avions pas
thésaurisé notre temps
il a flambé
des portières claquent nous partons
nous avions espéré certain bonheur
le temps fuit
nous buvons notre vin
mangeons notre pain
reste à sécher nos larmes

 

CEA

Partager cet article

Repost 0
Published by C.E.A - dans Poêmes
commenter cet article

commentaires

françoise 17/09/2011 01:46



nous buvons notre vin


mangeons notre pain


reste à sécher nos larmes...


Merci pour ce poème si beau..



Présentation

  • : Les Poétiques de C.E.A
  • Les Poétiques de C.E.A
  • : "C’est de la poésie comme je l'aime, crue et odorante en sortant du sous-bois, orfèvre et flexueuse lorsqu'elle travaille son cuir." M.Moreau
  • Contact

Recherche