Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 12:05

C’est ici
en ce carrefour mal éclairé
entre urètre et prostate
que se débat la vraie question
de l’être et du néant
ici aura lieu la prise de corps
nos âmes sont lumineuses
et si elles avaient visage
il serait impavide et apaisé
arrivées en ces lieux
portées par des vents glacés
elles tremblent cependant
elles sont décharnées
et manquent
de substance
soleils de rencontre
elles semblent
extraites d’une glacière

 

CEA

Partager cet article

Repost 0
Published by C.E.A - dans Poêmes
commenter cet article

commentaires

Severinos 13/01/2012 00:02


J'ai de mes ancetres gaulois l'oeil blanc la cervelle etroite , et la maladresse dans la lutte ...Arthur "Mauvais sang  ...."


Le travail humain c'est l'explosion qui eclaire mon abime de temps en temps ...Arthur "l'eclair"  T'as plus besoin de bravo ,"ça c'est écrit "

Présentation

  • : Les Poétiques de C.E.A
  • Les Poétiques de C.E.A
  • : "C’est de la poésie comme je l'aime, crue et odorante en sortant du sous-bois, orfèvre et flexueuse lorsqu'elle travaille son cuir." M.Moreau
  • Contact

Recherche